PRESENTATION DU PROGRAMME PATENARIAT OPERATIONNEL CONJOINT 

Répondant  à une priorité commune de l'Union européenne et du Sénégal, le Partenariat Opérationnel Conjoint (POC) entend par une approche globale, inclusive et concertée lutter contre le trafic de migrants et la traite des personnes au Sénégal. 


Pour cela, il mobilise les ministères de l'intérieur (Police) des Forces armées (Gendarmerie), de la Justice (Cellule Nationale de Lutte contre la Traite des Personnes /CNLTP, centre de formation judiciaire, Direction des Affaires Criminelles et des Grâces notamment), de l'Economie et du Budget (Douane et CENTIF). 


Il s'appuie d'ores et déjà sur les bons résultats de la Division Nationale de lutte contre le Trafic de Migrants (DNLT) de la Direction de la Police de 'Air et des Frontières, créée le 15 janvier 2018 par arrêté du ministre de l'intérieur, autour de laquelle s'articule le POC. 


Cependant, un seul ne pouvant lutter durableement et de façon pérenne contre ces menaces, le POC poursuit la consolidation des services qui combattent cette criminalité de façon principale (DNLT,DPJ) et secondaire (Gendarmerie, Douane, CENTIF). 


Ces soutiens s'inscrivent en tout état de cause dans la logique du renforcement de la chaîne pénale au premier rang de laquelle l'autorité judiciaire joue un rôle essentiel. 


Le POC entend: 


- Renforcer la coopération interservices et interministérielle séégalaise autour de la lutte contre le trafic de migrants et la traite dees personnes;


- Renforcer les services centraux de la Direction de la Police de l'Air et des Frontières au travers d'un appui ciblé à la division Nationalle de Lutte contre le trafic de migrants et pratiques assimilées; 


- Appuyer la coopération régionale policière et judiciaire sur ces questions.


Le POC d'un montant de 9 M€ est financé par le Fonds Fiduciaire d'Urgence (FFU) issu du Plan d'action du Sommet de la Valette des 14 et 15 novembre 2015 réunissant les Etats d'Afrique, de l'Union européenne et de ses Etats membres.