NOS ACTIONS

media
Actuelles  | 21/09/2021
Appui à la formation des formateurs à l'utilisation du manuel opérationnel de contrôle aux postes frontières terrestres
Le 21 septembre 2021, une formation de deux jours à l'utilisation du manuel opérationnel de contrôle aux postes frontières terrestres a été clôturée par le Directeur de la police de l’air et des frontières, le commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle Mame Seydou NDOUR en présence du commissaire divisionnaire Jean-Luc GONZALES et du commandant divisionnaire (ER) Bruno THOMAS. Cette formation, à l'initiative de la Direction de la police de l'air et des frontières sénégalaise, réunissait l'ensemble des personnels d'encadrement des postes frontières terrestres et avait pour objectif de former des formateurs à l'utilisation d'un vade-mecum élaboré par les spécialistes de la DPAF et compilant les techniques de contrôles, règlements, attitudes, documents d'identité, modes de dissimulation ... utiles aux fonctionnaires assurant leur mission quotidienne sur un poste frontière terrestre. L'édition du manuel a été financée dans le cadre du programme européen SENSEC. La seconde partie de cette session de formation était consacrée à la lutte contre les trafics transfrontaliers de bois et d'espèces animales protégées. Le Lieutenant-Colonel Abba SONKHO a présenté le dispositif de lutte mis en place par la Direction des eaux, forêts, chasses et de la conservation des sols pour contrer les organisations criminelles actives sur ce domaine mal connu. Il a souligné l’excellente coopération entre ses services et la police nationale. L'organisation non gouvernementale EAGLE, spécialisée dans la protection des espèces menacées a également présenté son action au Sénégal en partenariat avec les forces de sécurité. Le POC a appuyé la logistique et l'organisation de cet atelier.  
media
Actuelles  | 15/09/2021
Formation aux techniques spéciales de surveillance et d'exploitation de données technologiques
Deux spécialistes français de la direction centrale de la police aux frontières sont intervenus à Dakar du 13 au 17 septembre 2021 pour échanger avec leur homologues de la Division nationale de lutte contre le trafic des migrants (DNLT) sur les pratiques de surveillances technologiques et l'utilisation d'équipements spéciaux. La police judiciaire sénégalaise était également présente à travers quatre de ses experts en cybercriminalité. Les échanges ont été particulièrement fructueux entre techniciens de services opérationnels dont l'objectif fondamental et commun est le démantèlement d'organisations criminelles transnationales utilisant elles-mêmes des matériels de communication sophistiqués. A l'issue de la  cérémonie de clôture de cette action, des équipements acquis dans le cadre du POC ont été officiellement remis au Directeur de la police de l'air et des frontières en soutien à la lutte contre le trafic de migrants.  
media
  | 14/09/2021
Formation des référents en fraude documentaire
Ce lundi 13 septembre 2021, à l’école de police de Dakar, s’est déroulée l’ouverture de la formation des futurs référents en fraude documentaire. Le groupe est composé de policiers, gendarmes et douaniers qui ont atteint les objectifs de la présélection organisée le 1er septembre dernier dans les locaux du POC. La formatrice, la brigadière de police Cécile BUENO issue de la division de l’expertise en fraude documentaire et à l’identité (DEFDI) de LOGNES, assurera 10 jours de formation soutenue en collaboration avec l’experte du siège POC à Dakar, Zakiya GENEVEE. Zakiya GENEVEE a souhaité la bienvenue aux stagiaires et les a félicités pour leur réussite au test de présélection. Elle a souligné l’engagement du POC aux côtés des services de sécurité intérieure dans la lutte contre le trafic de migrants et la traite des personnes.
media
  | 01/09/2021
Présentation aux services de la police et de la gendarmerie de la plateforme de recueil de données judiciaires à caractère statistique en cours d'expérimentation à Saint-louis
Le 31 août 2021, dans les locaux du POC à Dakar, s'est tenue une présentation de la plateforme élaborée par le ministère de la Justice sénégalais et installée dans les juridictions de la Cour d'Appel de Saint-Louis, site-pilote pour une mise en oeuvre expérimentale. Le POC à la demande du Procureur général de Saint-Louis et de la Direction des Affaires Criminelles et des Grâces a appuyé le développement de cette phase expérimentale (cf. articles du 30 juin et du 12 juillet 2021) en mettant à disposition les équipements informatiques nécessaires et en finançant la formation des greffiers et opérateurs de saisie. L'objet de la plateforme étant la collecte et l'enregistrement de données judiciaires afin d'établir des statistiques fiables et uniformes sur l'ensemble du ressort de la Cour d'Appel de Saint-Louis.L'objectif de la réunion était de faire présenter par l'expert informaticien du ministère de la justice également créateur de la plateforme, à un panel de policiers et gendarmes spécialistes du domaine, un outil statistique simple et déjà fonctionnel pouvant être adapté aux besoins spécifiques des forces de l'ordre le cas échéant.
media
  | 01/09/2021
Test de présélection réalisé dans les locaux du POC
Ce mercredi 1er septembre 2021, dans les locaux du POC s’est déroulé un test de présélection pour la formation des futurs référents sénégalais en fraude documentaire. En effet, cette formation qualifiante permettra aux agents des forces de l’ordre ayant réussi les derniers examens d’acquérir la qualification de référent en fraude documentaire. Leurs directions respectives pourront alors s’appuyer sur leur savoir-faire et leurs connaissances en matière de fraude documentaire. La formation qui se déroulera du 13 au 24 septembre à l’école de police et de la formation continue de Dakar, sera menée conjointement par une formatrice de la division de l’expertise en fraude et à l’identité (Le DEFDI de Lognes en France) madame Cécile BUENO et par l’experte du siège POC madame Zakiya GENEVEE.
media
Actuelles  | 13/08/2021
Cérémonie de clôture de l'atelier de conception et de réalisation d'un référentiel métier « Gestes et Techniques de Police en Intervention » (GTPI)
Le 13 août 2021, le commissaire Pathé GUEYE, directeur par intérim de l’Ecole Nationale de Police et de la Formation permanente et le commissaire divisionnaire Jean-Luc GONZALES, ont présidé la cérémonie de clôture de la mission d’appui au comité scientifique pour la rédaction du référentiel métier « Gestes et Techniques de Police en Intervention » (GTPI). Pendant deux semaines, le comité scientifique composé de cinq experts de la BIP et de l’ENP ont élaboré avec le soutien de M. Alain LE GOC, expert du POC, ce référentiel qui peut être considéré selon le représentant de la BIP, comme la doctrine d’enseignement des GTPI de la police nationale. Ce document sera prochainement édité au format papier pour être remis notamment à l’ENP. Après la remise des attestations, le pot de l’amitié a clôturé cet évènement.
media
Actuelles  | 12/08/2021
Atelier de conception et réalisation d'un référentiel en Gestes Techniques Professionnels d’Intervention (GTPI) 2 au 13 août 2021
Du 2 au 13 août 2021, M. Alain LE GOC, formateur notamment en « gestes et techniques professionnel d’intervention » (GTPI) assure une mission d’appui à l’équipe pédagogique de l’Ecole Nationale de Police. Les formateurs de l’école mais aussi ceux de la brigade d’intervention polyvalente (BIP) doivent rédiger le référentiel métier en « gestes et techniques professionnel d’intervention ». Une réunion préparatoire avec le commissaire Pathé GUEYE, directeur par intérim de l’école a permis de rappeler les objectifs de cet appui.
media
Actuelles  | 27/07/2021
Séminaire organisé par le POC Sénégal et le POC Réseau ou « Netcop » du 27 au 29 juillet 2021 à Saly, Dakar
Du 27 au 29 juillet 2021, s’est tenu à Saly un séminaire organisé par le POC Sénégal et le POC Réseau ou « Netcop » portant sur le renforcement de la coopération régionale dans le domaine de la lutte contre le trafic de migrants et la traite des personnes. Réunissant la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Mali, le Niger et le Sénégal (Mauritanie et Gambie étant excusées), mais aussi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), cette rencontre s’inscrivait à la fois dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 3 du POC Sénégal, qui entend renforcer la coopération régionale dans le domaine de la lutte contre le trafic de migrants et la traite des personnes, mais aussi dans celui du nouveau POC Réseau, mis en œuvre en mars 2021, dont l'objectif est d'assurer la coordination des informations et de l'action des différents POC et autres ECI (Equipes conjointes d’Investigation), en soutenant la création d’un mécanisme d’échange d’informations opérationnelles entre les États concernés. La cérémonie d’ouverture était coprésidée en présentiel, par le contrôleur général Modou DIAGNE, directeur général adjoint de la police nationale du Sénégal et en visioconférence, par Christoph PELZER, pour la Délégation de l’Union européenne à Dakar. La délégation sénégalaise était conduite par le commissaire divisionnaire Mame Seydou NDOUR, DPAF et coordonnateur national du POC Sénégal. A l’issue des travaux, les délégations ont formulé des propositions afin de renforcer la coopération régionale en matière de trafics de migrants et de traite des personnes.
media
Passées  | 23/07/2021
Remise officielle au DGPN de 24 véhicules acquis dans le cadre du partenariat opérationnel conjoint
Dans la matinée du vendredi 23 juillet 2021, à l'Ecole nationale de Police s'est déroulée une cérémonie de remise de véhicules à la Direction générale de la Police nationale. Ces véhicules, en l'occurrence 8 double-cabines MITSUBISHI 4X4, 4 berlines CITROËN Elysée et 12 motocyclettes tout-terrain 125 cm3 SUZUKI, ont été acquis dans le cadre du partenariat opérationnel conjoint et viennent appuyer la lutte menée par les services de police sénégalais contre le trafic de migrants et la traite des personnes. Ils sont destinés principalement à la Direction de la Police de l'Air et des Frontières (DPAF), qui à travers sa Division Nationale de Lutte contre le Trafic des migrants et les pratiques assimilées (DNLT) est en première ligne. La Direction de la Police Judiciaire sera également bénéficiaire de cette dotation pour son action menée contre la traite des personnes au Sénégal. Enfin les effectifs de la Sécurité publique, particulièrement les commissariats de Mbour, Saly et Saint-Louis recevront également des véhicules qui leur permettront d'augmenter leurs capacités d'intervention sur le domaine de la traite des personnes et de trafic de migrants sur leur ressort de compétence. Le Directeur général de  la Police nationale, l'Inspecteur général Seydou Bocar YAGUE a présidé cette cérémonie et s'est vu symboliquement remettre les clés des véhicules. Un procès-verbal de remise de véhicules a été signé entre le Directeur général de la Police nationale et M. Stéphane DEVAUX, chef de coopération faisant fonction à la Délégation de l'Union européenne, représentant Mme Irène MINGASSON, Ambassadrice de l'Union européenne au Sénégal.                                                                                                          Allocution de M. Stéphane DEVAUX              Allocution du Directeur général de la Police nationale                                         Signature du procès-verbal de remise des véhicules
media
Passées  | 19/07/2021
Cinquième comité technique du POC
Le jeudi 15 juillet 2021, les points focaux du POC, le représentant de la Délégation de l'Union européenne (DUE), l'équipe siège ainsi que les acteurs associés au programme se sont réunis dans une salle de l'hôtel NOVOTEL de Dakar afin de participer au 5ème comité technique du Partenariat Opérationnel Conjoint. L'assemblée était co-présidée par le Coordonnateur national, le Commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle Mame Seydou NDOUR, Directeur de la Police de l'Air et des Frontières;  le représentant de la DUE, Christoph PELZER; et le coordonnateur européen, le commissaire divisionnaire Jean-Luc GONZALES, chef de mission. Il est à noter la participation du chef de projet NETCOP, M. Jean ALBERTINI et de M. Mamadou TOURE concepteur d'une plateforme de collecte de données à caractère judiciaire actuellement en phase expérimentale sur le ressort de la Cour d'appel de Saint-Louis sur un financement du POC. M. TOURE a pu présenter son projet à l'ensemble des membres du comité. La totalité des points prévus à l'ordre du jour ont été débattus.
media
Passées  | 19/07/2021
Clôture de la formation "télépilotes de drones"
Le 16 juillet 2021, en présence du Directeur de l'Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale (EOGN), le colonel Abdoulaye DIAGNE, du colonel Hervé BASSET, conseiller technique du Haut-Commandant de la Gendarmerie nationale et des membres permanents du POC, s'est déroulée la clôture de la formation "télépilotes de drones". Huit stagiaires (6 de la gendarmerie et 2 de la police) ont été formés au pilotage et à la mise en œuvre opérationnelle d'un drone dans le cadre d'une mission de sécurité. Un expert français, dont la venue a été financée par le POC, l'adjudant-chef Cyrille AUDOUIN, du centre d'instruction du Commandement des Forces Aériennes de la Gendarmerie française (CFAGN) a animé la totalité du stage. Cette action intervient préalablement à l'acquisition et à la dotation par le POC de drones à vocation opérationnelle aussi bien pour les forces de police que pour celles de la gendarmerie.  
media
Passées  | 14/07/2021
Réunion de travail avec le Commissaire Katime TOURE, chef du bureau de la vidéosurveillance du ministère de l'Intérieur
Le 13 juillet 2021, le commissaire Katime TOURE, chef du bureau de la vidéosurveillance et des drones du ministère de l'Intérieur, a été convié à participer à une réunion de travail dans les locaux du POC. Outre les membres permanents du programme était également présent l'adjudant-chef Cyrille AUDOIN de la gendarmerie nationale française qui anime à Dakar, sur un financement du POC, une formation au pilotage de drones au profit de 6 gendarmes et 2 policiers. Des échanges très concrets sur les possibilités d'utilisation des drones par les unités de lutte contre le trafic de migrants ont pu avoir lieu. Le POC reste attentif  aux besoins exprimés par les unités opérationnelles et fera l'acquisition d'appareils et équipements adaptés aux réalités du terrain.